Recherche
Acces rapide
Accès rapide :

Un peu d'histoire

L'origine du sapin de Noël.
Les premières descriptions de l'arbre de Noël apparaissent en Alsace, au XVIe siècles.
On dressait un sapin sur la place de l’hôtel de ville. La veille de Noël des spectacles se déroulaient devant les églises, on dansait autour de "l'arbre de paradis", représenté par un sapin décoré de pommes.

Puis le sapin fit son entrée dans les maisons.
Au début, il était suspendu au plafond, des pommes fixées à ses branches. La légende dit qu'une année la récolte de pomme étant très mauvaise, il n'y en eu pas suffisamment pour décorer les sapins, devant la tristesse des enfants de voir ces arbres nu des artisans verriers décidèrent, la nuit de Noël, de souffler des boules en verre pour remplacer les pommes ! La boule en verre était née...
Ensuite, on a pris l'habitude de fixer le sapin à l'endroit, et de le secouer pour faire tomber les gâteaux et les jouets qui y étaient accrochés.

La nativité, vient du mot latin natalis, qui signifie jour de la naissance.
Aussi surprenant que cela puisse paraître, la fête de Noël n'existait pas aux débuts du christianisme.
En effet, les Évangiles ne précisent pas la date de la Nativité. Certains papes tentèrent de placer la naissance du Christ au mois de mars ou d'avril.
C'est en 354 que le pape Liberus instaura la célébration du 25 décembre.

Le Feuillage de Noël
Pour fêter Noël, toute la famille décore la maison pour lui donner un air de fête: le vert et le rouge sont les couleurs traditionnelles de Noël. Cette coutume de décorer la maison avec du feuillage est très ancienne. Même avant de fêter Noël, on décorait déjà la maison en décembre, pour fêter la fin des longues nuits d'hiver. Le houx, avec ses feuilles piquantes, représente la couronne du Christ et les boules rouges, ses gouttes de sang; le gui est censé porter bonheur; le romarin symbolise l'amitié et le lierre l'affection.

La Veillée de Noël.
Autrefois, toute la famille - parents, grands-parents et enfants - se réunissait devant la cheminée: c'était la veillée de Noël. Les enfants chantaient des refrains de Noël et écoutaient des histoires racontées par les grands-parents, tandis qu'une bûche brûlait dans la cheminée. De nos jours, la bûche de Noël est symbolisée par un gâteau. Autrefois, c'était un très gros tronc d'arbre que l'on brûlait dans la cheminée. La bûche était choisie dans un bois très dur pour qu'elle brûle longtemps. Décorée de feuillages et de rubans, celle-ci était posée dans la cheminée puis allumée par le plus jeune et le plus âgé, après avoir été bénie par le chef de la famille avec de l'huile ou de l'eau-de-vie. Histoire du Père Noël De saint Martin aux Rois mages, de saint Nicolas au Père Noël, ils sont nombreux à avoir la charge de distribuer les cadeaux:
Un Noël en Alsace © 2006-2007 tous droits réservés- 10 rue des Dentelles 67000 STRASBOURG
siret : 32313374400033   tel : 03 88 32 32 32 - info@noelenalsace.fr
photos non contractuelles

Site réalisé avec PowerBoutique - solution pour création boutique en ligne